fleche pour le sous menu  COVID

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté le 27 décembre 2020. Elle va se poursuivre suivant les différentes étapes recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS) tout au long de l’année 2021.

Les professionnels de santé sont dans ce cadre les interlocuteurs privilégiés pour répondre aux questions que chacun peut se poser et délivrer une information complète et loyale sur la vaccination, ses bénéfices attendus et ses risques d’effets secondaires.

La vaccination est gratuite pour tous.

Pourquoi ?

La stratégie vaccinale mise en place doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique :

  1. Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  2. Protéger les soignants et le système de soins
  3. Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

Les résultats des études cliniques des candidats vaccins montrent que la vaccination permet de réduire significativement la survenue des formes graves et par conséquent la mortalité due au virus.

Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contre la Covid-19 contribuera à maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme.

Elle n'est pas obligatoire et repose sur une décision partagée entre le patient et le professionnel de santé vaccinateur.

La vaccination se fait dans le strict respect de toutes les règles qui encadrent l’utilisation des produits de santé en France et s’effectue selon les décisions et recommandations de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Avec quoi ?

4 vaccins contre le Covid sont actuellement autorisés en France.

Qui ?

Le déploiement de la vaccination se fait progressivement avec une priorité donnée depuis le 27 décembre 2020 aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

Les personnes qui peuvent être vaccinées dès maintenant sont :

  • les personnes âgées résidant en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), unités de soins de longue durée (USLD), résidences autonomie, résidences services seniors ;
  • les personnes âgées de 75 ans (dans l'année) et plus vivant à domicile;
  • les personnes (sans critère d'âge) ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 avec une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d'âge (consulter la liste des pathologies publiée sur le site du ministère des Solidarités et de la santé) ;
  • les personnes âgées de 50 à 74 ans inclus souffrant d'une ou de plusieurs comorbidités définies par la HAS (consulter la liste des comorbidités publiée sur le site du ministère des Solidarités et de la santé) ;
  • les personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge, hébergées dans des établissements spécialisés ;
  • tous les professionnels de santé, y compris libéraux ;
  • les professionnels intervenant dans des établissements auprès de personnes vulnérables ;
  • les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social, sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, et aides à domicile (salariés du particulier employeur) ;
  • les professionnels des établissements de santé et des services médico-sociaux (les personnels employés par l’établissement et les personnels d’entreprises prestataires exerçant en continu au sein de l’établissement) ;
  • les professionnels des résidences services ;
  • les professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la Covid-19 ;
  • les prestataires de services et distributeurs de matériel intervenant au domicile des patients ;
  • les personnels utilisant les véhicules des entreprises de transport sanitaire ;
  • les étudiants et les élèves en santé au contact des patients ;
  • les assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en Smur ;
  • les professions à « usage de titre » reconnues par diverses lois non codifiées (ostéopathes, chiropracteurs, psychothérapeutes, psychologues) ;
  • les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation ;
  • les secrétaires médicaux en cabinet de ville et les assistants médicaux ;
  • les résidents de 60 ans et plus dans les foyers de travailleurs migrants (FTM).

Où ?

La vaccination peut s’effectuer en centre de vaccination, au sein du cabinet d’un médecin ou dans une pharmacie par un pharmacien.

En Pharmacie

Nous ne vaccinons pour le moment que :

  • Les personnes de 55 à 75 ans avec comorbidité, en priorité, avec le vaccin Astrazeneca
  • Toutes les personnes de plus de 75 ans et les personnes de 55 à 75 ans, sans comorbidités, dans un second temps, avec le vaccin Astrazeneca.

Si vous êtes concerné et que souhaitez vous faire vacciner à la Pharmacie du Val de Joux, prenez rendez-vous par téléphone au 03 85 24 72 52 ou via le formulaire de contact.